lamétéo.info
Politique

Bénin – présidentielle : « En 2021, il n’y a pas un intérêt… on ne change pas une équipe qui gagne », prévient Ahouanvoebla

Partager

En 2021, ça sera Talon acte 2. Le député béninois Augustin Ahouanvoebla donne rendez-vous aux opposants en 2026, où il y aura les élections générales.

Il évoque deux raisons.
Primo, selon l’élu la 8ème législature, invité de l’émission “Ma part de vérité ” de ce dimanche 01 décembre 2019 sur la télévision Golf TV, il n’est pas facile d’arracher le second mandat à un président sortant au Bénin à l’exception du premier président élu du Bénin, Nicéphore Soglo. «C’est comme ça partout », constate Ahouanvoebla.
Secundo, le bilan du président actuel Patrice Talon est très positif. «Ce qui se fait aujourd’hui n’a jamais été fait au paravent », se défend le député. Or on ne change pas une équipe qui gagne. « De ce point de vue si celui qui fait le job actuellement, accepte d’être candidat, sachez que le jeu est déjà fait. Il pourra facilement se faire réélire », a-t-il conclu en donnant rendez-vous en 2026 aux opposants pour les élections générales.

Venance Tonongbé

Partager

Articles similaires

Bénin – Communales 2020: D’un secteur à l’autre, tour d’horizon de ces femmes et jeunes candidats de l’UDBN

Venance TONONGBE

Boni Yayi dresse un bilan noir du quinquennat de son successeur Talon

Venance TONONGBE

Moele-Bénin : Noukpo Homegnon, Égard Soukpon, Rodrigue Hodé… nommés dans une cellule

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page