lamétéo.info
Actualités

Virement de salaires : Amegbedji annonce, les enseignants aspirants attendent…

Partager

Il en avait pourtant fait une sortie médiatique au 20h de la télévision nationale. «Je suis venu ici sur le plateau pour vous dire que depuis vendredi, ces aspirants ont été virés », avait déclaré Urbain Amegbedji, Directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) le dimanche 17 novembre lors de son passage au JT soir de l’Ortb. «Le trésor public a viré ces enseignants dans leur banque, ceux qui ont des RIB et fait les formalités dans nos agences. Ils sont en tout 9014 », avait affirmé le Directeur général, insistant sur le fait que le Chef de l’État aurait donné l’ordre pour que les primes du mois de novembre, pas encore à terme soient aussi virées. Après six jours du “virement”, force est de constater que la mesure n’est pas effective dans les poches des enseignants qui déjà, en avaient ras-le-bol d’attendre leurs salaires impayés depuis environ deux mois. Constat sur le terrain et explication des agents de banque!

Interrogé ce mardi sur l’effectivité du virement dans leur compte bancaire, un des enseignants aspirants en poste au Ceg Abomey-Calavi 1 est déçu et très remonté contre le gouvernement. « Hier et aujourd’hui, je suis allé à la Bank Of Africa, pour retirer mon salaire mais rien du tout, alors qu’on nous annonce à renfort médiatique que les salaires impayés sont virés », s’agace l’enseignant d’anglais.
«J’observe que le Dg ANPE nous a livré à tous ceux à qui nous devons de l’argent et qui s’impatientent que nous honorions nos engagements », a également souligné Jean-Pierre D., enseignant aspirant à Cotonou. « On dit que nos peines sont désormais soulagées et que nous aurons nos salaires à partir du 20 de chaque mois comme les autres agents de l’État mais j’observe que c’est tout le contraire », fustige un autre, muté au nord du Bénin, à des centaines de kilomètres de son épouse et ses enfants restés à Abomey-Calavi, en référence au contenu du contrat qu’il a signé avec l’ANPE avant sa prise de fonction en fin septembre dernier.

Communication politique…

Au niveau des banques, on confirme que plusieurs enseignants aspirants ont pris d’assaut leurs agences croyant pourvoir percevoir les primes au lendemain de l’annonce du directeur général de l’ANPE. Mais, « entre une communication politique du gouvernement et le dépôt réel des ordres de virement auprès d’une banque, il y un vrai écart », fait remarquer un responsable d’une structure bancaire à Cotonou.
Un autre agent d’un autre établissement bancaire met en avant le temps que dure normalement le traitement des fichiers des primes dans sa structure. « Lorsque nous recevons le fichier du trésor public, nous le traitons entre 24h et 48h au plus. C’est-à-dire nous positionnons les salaires après vérification des comptes pour nous assurer que les comptes mentionnés sont exacts », explique l’agent. Et il poursuit : « S’il y a des erreurs, nous contactons le trésor pour corriger».
À souligner que si effectivement, les salaires sont virés comme l’avait annoncé Amegbedji, les 48 heures de délai du traitement des fichiers sont dépassées.

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

Démarcation des frontières Bénin-Togo : voici ce qui est fait pour une cohabitation pacifique

Venance TONONGBE

Bénin : Claudine Prudencio, Présidente de RN, réclame un financement public pour son parti et s’adresse aux députés et à Talon

Venance TONONGBE

Tension Bénin-Niger, son départ du gouvernement Talon, réforme de la CEDEAO : intégralité de l’interview de l’ex-ministre Agbénonci sur RFI

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page