lamétéo.info
Actualités

Fondation Cardinal Bernardin Gantin : Affaire “détournement de 110 millions” (première partie) en 4 correspondances

Depuis le 19 février 2018, la Fondation Cardinal Bernardin Gantin réclame en vain la somme de 110 millions sortie de ses comptes bancaires pour une autre destination. La rédaction du journal La Météo a pris connaissance du dossier. Elle vous propose ici une série de correspondances entre Monsieur Emile Paraïso, Président de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin et le Monsieur Albert Teovoedjre, ancien Président du Comité Préparatoire du Prix International Cardinal Bernardin Gantin. Exclusivité !

L’affaire détournement de 110 millions..

Cotonou le 19 février 2018

Le président
À
Son excellence Monsieur Albert TEVOEDJRE, Médiateur Émérite de l’Uemoa et de la République du Bénin, Ancien président du comité préparatoire du prix International Cardinal Bernardin Gantin et de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin

Objet : Rapport financier du Comité préparatoire du prix International Cardinal Bernardin Gantin et de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin
Médiateur Émérite et Cher Président, mon frère bien aimé,

Vous avez bien voulu présenter à l’Assemblée plénière du 11 Mars de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin le rapport historique, politique et moral du Comité préparatoire du prix International Cardinal Bernardin Gantin et de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin. À l’issue de cette présentation, le Conseil d’Administration a été installé et son bureau élu.
Au cours de la première, du 06 février 2018, les membres du Comité m’ont demandé de vous prier de bien vouloir compléter le premier rapport par le rapport financier qui visera notamment les trois (03) comptes bancaires de la Fondation en ce qui concerne leur fonctionnement et les soldes à la date du 11 Mars 2016.
Nous vous prions de nous faire parvenir le rapport financier dans les délais qui paraîtront les meilleurs et autant que faire se peut, le 28 février 2018, date à laquelle le Conseil tiendra à son siège une plénière en vue de la préparation du 10ème anniversaire du rappel à Dieu de notre vénéré Père le Cardinal Bernardin Gantin.

Si votre emploi du temps vous le permet, tout le Conseil serait très heureux de vous accueillir et de recevoir vos conseils pour la commémoration visée supra.
Veillez recevoir, Excellence Monsieur le Médiateur Émérite, mes salutations respectueuses, fraternelle et l’expression de ma haute considération.

Pour la Fondation, son Président, Émile Louis Paraïso

Paix à l’âme du Cardinal Bernardin Gantin

Réponse de Monsieur Albert Teovoedjre

Porto-Novo le 27 février 2018

À Monsieur Émile Paraïso, Ancien Ministre, Président de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin, Cotonou

Nº076/CPPS-IAT/PH/DA/SA

Objet : Rapport financier
Réf: V/L du 19/02/2018

Monsieur le Président, cher frère,

Je tiens à accuser réception et à vous remercier de votre lettre du 19 fevrier 2018 concernant le rapport financier complémentaire de la Fondation Cardinal Bernardin Gantin.
En vous rendant compte dans le premier rapport et les premiers dossiers qui ont été transférés, je vous ai transmis tous les éléments concernant les fonds logés à la Bank Of Africa (BOA) par la Fondation Bernardin Gantin et pour lesquels, vous êtes en rapport avec la banque concernant les conditions administratives de son fonctionnement.
En dehors de ce compte, la BOA m”a rappelé récemment que nous avions deux autres comptes sous le couvert du Centre Panafricain de Prospective Sociale (CPPS). Elle m’a fait savoir également que l’accès à ces comptes pour activités ponctuelles est possible avec deux des trois signataires que voici:
1- Albert Tevoedjre
2- Émile Paraïso
3- Jean Tchougbe
Je vous en ai informé et les formalités relatives à la consignation de ces signataires ont été accomplies par chacune des personnes ainsi désignées.
Ces comptes sont les identités suivantes :
07 25 50 90 009 / 07 25 50 032
Vous y avez pleinement accès.
En attendant l’accomplissement des formalités en cours relatives à la reconnaissance définitive de la Fondation pour son fonctionnement général dans dans les conditions exigées par la banque, je vous ai prié d’accepter d’opérer un virement à partir de ces deux derniers comptes sur celui du CPPS pour permettre de satisfaire des urgences et des opérations intéressant aussi la mémoire du Cardinal Gantin. C’est dans ces conditions qu’avec votre signature et celle de Jean Tchougbe, il a été viré au compte du CPPS, un montant total de 110 millions de Francs Cfa avec l’assurance programmée d’une remise en place de ces fonds dès que moyens que je vous ai confidentiellement indiqués seront obtenus dans les délais les plus proches.
J’avais pensé et souhaité participer à votre réunion de ce mercredi 28 février 2018. Malheureusement, un événement relatif à la commémoration de la Conférence Nationale dont j’ai été le rapporteur général expliquera mon absence. Je vous dis donc mes sincères regrets et vous prie de bien vouloir agréer toutes mes excuses.
Je suis évidemment disponible à tout moment pour informations, explications et vérifications utiles sur le sujet dont vous m’avez saisi.
En vous remerciant de votre généreuse attention, je vous prie d’agréer Monsieur le Président et cher frère, l’assurance renouvelée de mon sincère attachement à faire rayonner la mémoire de notre illustre et incomparable aîné, le Cardinal Bernardin Gantin ainsi que ma proximité personnelle et ma considération fraternelle de toujours.

Albert Teovoedjre

Réplique de Monsieur Emile Paraïso

Jeudi 01/03/2018

Cher frère aîné Albert, Cher Melchior mon frère,
Suite à ma lettre du 19 février 2018 et ta réponse du 27 février 2018, j’ai le devoir de porter à ta connaissance que ta présence à la réunion du Conseil d’Administration de la Fondation Bernardin Gantin aurait été d’une grande opportunité et source de soulagement pour l’Assemblée.
S’agissant du point de l’ordre du jour concernant les comptes de la Fondation logés à la BOA, le débat a été houleux. J’ai été interpellé et ai subi la torture morale de m’entendre dire que j’étais complice d’un détournement de fonds de la Fondation Bernardin Gantin au profit du Centre Panafricain de Prospective Sociale – Institut Albert Teovoedjre (CPPS-IAT).
Régulièrement, au cours de nos entretiens fraternels, tu m’as rappelé la phrase chère au Cardinal Bernardin Gantin: « Que jamais à la fin je ne sois confondu ». En vertu de cette prière du Cardinal et au nom de Jésus Christ notre Maître et Sauveur, je t’adjure de faire remettre par le (CPPS-IAT) sur les comptes de la Fondation Bernardin Gantin avant le 14 mars prochain, les fonds virés indûment à son profit. Confidentiellement tu m’avais promis de faire au plus tard le 15 février 2018.

Enfin, je t’informe que la Fondation t’enverra une lettre t’invitant le 14 mars 2018, à la réunion préparation de la commémoration du 10ème anniversaire du retour au Père de notre Vénéré Cardinal Bernardin Gantin. Il serait souhaitable qu’à cette date, tout ou partie des fonds visés ai été remis en place.
Je te renouvelle l’expression de ma fraternelle amitié en Jésus Christ et Marie.

Emile Paraïso

Monsieur Albert Teovoedjre…

Monsieur Albert Teovoedjre répond à nouveau

Jeudi 01/03/2018

Bonsoir, cher frère
Merci pour ton message !
Je suis disponible pour te rencontrer pour une sereine explication dès que possible. J’ai promis une remise en place des fonds dont j’ai fait état pour des raisons MAJEURES que je serai heureux de justifier ! Je confirme cet engagement même si des retards dans la réalisation de certaines négociations me mettent provisoirement en difficulté passagère.
Je consacre tout mon temps à l’inauguration de “ La maison de la paix ” le 19 mars prochain. C’est après cela que je verrai clair et planifierai tout le reste. Je suis serein et résolument optimiste parce que nous sommes en service pour le même Seigneur.
En fraternité vivante

A T ( frère Melchior)

À suivre !

Par Venance Tonongbé

Related posts

Mortalité de nouveaux-nés au Bénin-2018 : causes de 2363 décès

Venance TONONGBE

Bénin – affaire tentative de coup d’État : « Rien ne confirme…», dixit le Porte-parole du gouvernement

Venance TONONGBE

Présidentielle au Bénin: Le duo Kohoué-Agossa à l’assaut de Porto-Novo

Venance TONONGBE

1 Commentaire

Oussou octobre 21, 2019 at 8:58

Intéressant cette histoire

Reply

Laissez un commentaire