lamétéo.info
Société

“La route des pêches à la marche” : un samedi d’initiative citoyenne pour l’écotourisme sportif au Bénin

Alors que la dernière édition a réuni 700 participants, la 4ème édition de “La route des pêches à la marche” organisé par le Club sportif March Pro a fait grimpé le compteur, ce samedi 24 août 2019. La plage Fidjrossè de Cotonou était noire de monde samedi à 06 heures, point de ralliement de la marche pour un écotourisme sportif en direction de Ouidah, à la “Porte du non retour”.

Plage de Fidjrossè Cotonou

Plus d’un millier de citoyens du Bénin et des pays voisins sont allés, à la découverte pour les uns et à la redécouverte pour les autres, des atouts touristiques de l’espace géographique balnéaire dénommé “la route des pêches”, et qui s’étend sur trois communes : Cotonou Abomey-Calavi et Ouidah.
32 kilomètres de marche pour le bien-être physique, 6 heures de découverte de la beauté de l’intimité des plages en contact avec les populations riveraines pêcheurs le long du parcours. Un samedi de brassage culturel entre Béninois, Togolais, Camerounais, Nigerians, Ivoiriens..! Il n’y avait pas que des professionnels du sport à cette marche, mais des participants de tout corps social et de tout âge. Si tout le monde n’était pas au point de de ralliement à Fidjrossè, plusieurs centaines de personnes ont rejoint le mouvement en route, accompagné par la Police républicaine et les services des sapeurs pompiers.

Le coordonnateur de l’événement et son équipe

« Nous avons espéré 1200 marcheurs lorsque nous préparions cette 4è édition avec un triple objectifs: amener les populations à faire le sport, à éveiller en elles, l’écotourisme et faire des actions caritatives. Aujourd’hui nous sommes à près de 1400. C’est un succès ! », s’est exclamé le coordonnateur de l’événement, Armel Ahouantchédé, aux pieds du monument la “Porte du non retour” à Ouidah, lieu où a pris fin la marche. Sentiment de succès partagé par certains participants. « Je suis à ma deuxième participation. Je constate que cette année le comité d’organisation a fait très fort tant dans la mobilisation que la prise en charge des marcheurs », reconnaît M. Adjinakou, participant.

Des participants en train de se rafraîchir

À souligner que la participation à l’événement était entière gratuite. Et pourtant le comité a mis tous les moyens à disposition pour le rafraîchissement des participants et des bus pour leur retour à Cotonou. Par ailleurs, le comité d’organisation procèdera ce dimanche 25 août 2019 à la mise en terre d’une centaines de plants de cocotiers dans le village de Avlékété, commune de Ouidah.

Venance Tonongbé

Related posts

Bopa – Ouidha: Soroptimist international Bénin et Fondation Éliane Lagasse au secours d’écoles et maternité

Venance TONONGBE

L’Association des promoteurs de mode du Bénin est née : Thierry Houssou, président

Venance TONONGBE

Migration et emploi : exploitation, prostitution, proxénétisme…dans les dédales de l’informel au Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire