lamétéo.info
Actualités

Les opportunités d’insertion professionnelle des Volontaires internationaux de la Francophonie en débat au Bénin

Les anciens Volontaires internationaux de la Francophonie ont organisé le samedi 18 mai 2019 une session d’échanges sur les opportunités d’insertion professionnelle après leurs missions de volontariat. La rencontre s’est tenue au Campus numérique francophone, à l’Université d’Abomey-Calavi. Elle a réuni une trentaine d’alumni du programme VIF. Certains y ont pris part à travers une plateforme virtuelle créée à cet effet.

Participants à la rencontre

L’objectif de cette session d’échanges était d’approfondir les problématiques liées aux perspectives post-échanges et de susciter des actions visant à mettre en place un mécanisme de suivi des VIF après leurs missions.
Deux principales personnes ressources sont intervenues au cours de la rencontre. Il s’agit de Yves Nassouri, Spécialiste de programme mobilité et renforcement des capacités à la Direction de l’éducation et de la jeunesse de l’Organisation internationale de la Francophonie (Dej-Oif) et de Paul Armand Menye, Spécialiste du programme de Volontariat des Nations Unies (Vnu).

Yves Nassouri, Spécialiste de programme mobilité et renforcement des capacités à la Direction de l’éducation et de la jeunesse de l’Organisation internationale de la Francophonie (Dej-Oif)

Au cours des échanges, les deux intervenants ont partagé avec les participants leurs parcours et les choix difficiles qu’ils ont dû chaque fois faire pour rester en cohérence avec leur projets professionnels. Ils ont souligné que le programme VIF est une opportunité qui renforce les rêves et les ambitions des personnes qui en bénéficient. C’est aussi une expérience qui permet de faire le point sur ses aptitudes et compétences, d’affiner ses objectifs pour une carrière réussie.

Paul Armand Menye, Spécialiste du programme de Volontaire des Nations unies (Vnu)

A contrario, le programme Vnu recrute des professionnels, nantis d’expériences avérées qui s’engagent pendant plusieurs années au sein des Nations Unies. La concurrence y est donc rude et les intervenants ont prodigué des conseils aux participants qui nourrissent l’ambition de faire une carrière internationale au sein des Nations Unies. « N’ayez pas peur de commencer petit, si vous voulez faire une longue carrière. N’ayez pas peur de commencer par exemple comme volontaire national des Nations Unies et vous verrez, dix ans plus tard ce que vous aurez bâti comme carrière », a insisté Paul Armand Menye.

Au niveau de l’OIF, rester en contact avec les anciens VIF pour voir comment ils évoluent est une préoccupation fondamentale. De plus, des réflexions sont en cours pour voir l’opportunité de mettre en place un réseau social professionnel des VIF afin de les appuyer dans le cadre de leur réinsertion professionnelle. De même, les responsables de l’Organisation envisagent d’instituer un programme pour l’immersion des jeunes entrepreneurs francophones dans de grandes entreprises pour renforcer leurs compétences.

La rencontre a connu aussi la présence de Cephise Béo Aguiar, Directeur de la coopération et des services de volontariat au sein de l’Office béninois des services de volontariat des jeunes (Obsvj) et Stefano Komla Amekoudi, Directeur du Campus numérique francophone de Cotonou. Selon Amekoudi, la place qu’occupe le Bénin dans le programme Vif est plus que honorable. « Le Bénin place jusqu’à présent, entre 5 et 10 volontaires sur la cinquantaine choisie parmi plus de 80 pays de la Francophonie, chaque année », a détaillé le directeur du Campus numérique francophone de Cotonou.
Par ailleurs, les échanges ont aussi abordé l’importance du réseautage et de la solidarité.

Venance Tonongbé

Related posts

Loth Houénou libéré selon le procureur de la République du Bénin

Venance TONONGBE

Présidentielle 2021 au Bénin : « Notre duo est la surprise de cette élection. Nous sommes l’étonnement » (Corentin Kohoué)

Venance TONONGBE

Si elle est élue, Chantal Ahi promet réviser la loi sur la décentralisation et la retraite pour les mamans

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire