lamétéo.info
Politique

Bénin_Élections législatives: Position de FED-ONG et 8 autres organisations

Partager

À quelques jours des élections législatives du 28 d’avril prochain au Bénin, neuf organisations de la société civile dont l’Ong Femmes engagées pour le développement (FED-ONG) donnent de la voix :

« Le 28 Avril prochain, l’accomplissement du devoir citoyen ne doit pas mettre en danger les populations. Chacun devra agir dans le calme, et ne répondre à aucune provocation ou invitation à troubler la Paix.»

Lire l’intégralité de leur message

« Peuple béninois,

« Qu’aucun bain de sang ne nous éclabousse et ne nous emporte dans ses flots. »
Tel fut le cri du cœur de son excellence, Monseigneur Isidore DE SOUZA, lors des Travaux de la Conférence des Forces Vives de la Nation en Février 1990.
En souvenir de l’impact produit par ce message qui a su éveiller le sursaut patriotique en chaque citoyen et a favorisé l’instauration des principes démocratiques qui constituent jusqu’à nos jours, un terreau fertile pour l’enracinement de la Paix dans notre pays, nous devons travailler ensemble à la sauvegarde de nos acquis à cette heure de crise, où un élan patriotique est requis.

Peuple béninois,
En tant que citoyennes et citoyens nous sommes appelés à faire preuve de responsabilité et de maturité pour maintenir la Paix, dans cette circonstance d’imminence d’élections législatives survenant sur un fond de crise politique, porteur de menaces à la paix et à la sécurité des personnes.
Le 28 Avril prochain, l’accomplissement du devoir citoyen ne doit pas mettre en danger les populations. Chacun devra agir dans le calme, et ne répondre à aucune provocation ou invitation à troubler la Paix.

Peuple Béninois,
Nous, femmes béninoises, ne voulons pas voir notre pays tomber dans la spirale de la violence et d’un conflit dont on ne connaît que trop les conséquences dévastatrices.
A cette étape de notre histoire, où les menaces à la paix sont perceptibles, nous voudrions rappeler que les risques encourus en cas de recours à la violence et d’attaques dirigées contre la paix sont : l’interruption de l’éducation, la fermeture des marchés, la rupture de l’approvisionnement en nourriture, en eau potable, en énergie, la difficulté d’accès aux soins de santé et la montée de toutes formes de violences.
Nous pensons tout particulièrement aux personnes malades, handicapées, aux mères nourrices, aux tous petits enfants, aux femmes enceintes, aux personnes âgées, et à tous ceux et celles dont la mobilité est réduite, car leur vulnérabilité est encore plus grande.

Peuple Béninois,
Le Bénin reste notre patrimoine unique et commun, dont l’entretien est assuré par la cohésion sociale.
C’est pourquoi nous lançons ce message à tous les béninois, de tous bords, de tous rangs, pour une unité nationale qui transcende les clivages et nous offre la garantie que notre pays continuera d’être pour chacun et pour tous un havre de Paix.

Peuple béninois,
Où que nous soyons, diffusons et préférons la Paix !
Vive les Femmes actrices de Paix !
Vive la Paix au Bénin! »

Ont signé signé ce mercredi 24 avril 2019 à Cotonou:

REPSFECO-BENIN ; ROAJELF-BENIN ; FED-ONG ; RIFONGA-BENIN ; WILDAF-BENIN ; FAWE-BENIN ; RODD ; WOMEN OF PEACE-BENIN ; CFU.


Partager

Articles similaires

Bénin : “Le choix du duo FCBE ne revient pas au Bureau politique”, conteste Théophile Yarou

Venance TONONGBE

Présidentielle 2021 au Bénin : Reckya Madougou, la candidate femme qui n’est pas moins homme

Venance TONONGBE

Cotonou, Savalou… Parakou: Claudine Prudencio mène une campagne d’écoute et de proximité

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page