lamétéo.info
Actualités

Bénin-législatives2019 et crise préélectorale : la présidente de l’Ong-Fed appelle à la médiation des femmes

Partager

“ Mon propos (…) va interpeller toutes les femmes de mon pays, qui doivent user de leurs forces de médiatrices pour empêcher toutes violences de quelque nature que ce soit ” clame Raïmath Djibril Moriba, présidente de l’Ong Femmes engagées pour le développement (Fed) qui œuvre pour la paix à travers son programme ‘’ Women of Peace’’, dans une lettre ouverte aux femmes béninoises à propos de la tension politique à cette veille des élections législatives d’avril 2019 au Bénin.

La présidente de l’Ong-Fed a adressé vendredi 29 mars 2019, une lettre ouverte à ses soeurs béninoises. Ce message fait suite à l’impasse politique dans laquelle est plongé le Bénin due aux risques liés à la non participation des partis de l’opposition au scrutin législatif. Puisant la légitimité de leurs actions des dispositions Onusiennes adoptées en 2000, Raïmath Djibril Moriba appellent les femmes béninoises à agir en faveur du maintien de la paix au Bénin.

Lire ici l’intégralité de sa missive

« Béninoises et Béninois,
Le Bénin, notre pays est entré dans une période pré-électorale assez tumultueuse où les tensions sociales et politiques sont perceptibles au sein de notre jeune Démocratie. L’enjeu de la sauvegarde de la Paix pour notre pays est grand et transcende tous les clivages politiques, car il représente le cœur même des aspirations de notre peuple séculairement pacifique, en quête d’un bien-être largement partagé par tous.

C’est pour cela, que mon propos à votre endroit en ce jour, va interpeller toutes les femmes de mon pays, qui doivent user de leurs forces de médiatrices pour empêcher toutes violences de quelque nature que ce soit.

Chères femmes, chères Béninoises,
L’organisation des Nations-Unies à travers l’adoption de la résolution 1325 adoptée en l’an 2000, donne le moyen, aux femmes, d’intervenir de plein droit et en toute légitimité dans toutes situations pouvant conduire leurs pays d’appartenance dans une situation inconfortable de crise et de guerre. Conformément à cette disposition onusienne, vous êtes donc invitées à saisir ce rendez-vous politique de notre pays pour vous révéler à la face du monde.

Chères femmes, chères Béninoises,
Vous êtes une force intangible capable de bravoure. Pour cela, faites le lobbying nécessaire dans vos maisons, dans vos familles, dans vos quartiers, dans vos villages ainsi que dans toutes les villes du Bénin, afin que dans notre pays, aucune hache de guerre ne soit déterrée.

Béninoises et Béninois,
Dignes descendants de Béhanzin, Tôffa et Bio Guéra,
Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, faisons encore une fois, inscrire notre pays dans l’histoire des pays dotés d’une stabilité politique et démocratique et qui savent jouer le jeu du fair-play.

Je voudrais terminer mon propos en disant « Enfants du Bénin debout ou encore mieux, Femmes du Bénin debout » pour agir pour la Paix, la concorde et la fraternité, afin que notre Démocratie chèrement acquise par la conférence Nationale des Forces Vives de la Nation de 1990 continue de vivre et de grandir le Bénin, dans le concert des Nations dignes et loyales.
CHERES FEMMES, CHERES BENINOISES,
ENSEMBLE, AGISSONS POUR LA PAIX !
VIVE LA DEMOCRATIE !
VIVE LE BENIN !
JE VOUS REMERCIE ».


Partager

Articles similaires

Décentralisation au Bénin : « Il faut que le Maire soit un récalcitrant, un réfractaire aux textes existants pour évoluer », constate Charles Toko

Venance TONONGBE

Présidentielle 2021 au Bénin : Message d’alerte du centre de recherche CiAAf au président Talon et aux acteurs politiques

Venance TONONGBE

A l’aéroport de Cotonou, plus besoin de passer par le comptoir d’enregistrement pour les formalités

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page