lamétéo.info
Actualités

Marche de l’opposition béninoise interdite : le préfet Codjia sur les traces de Toboula

Le trop légaliste Préfet Toboula est certes parti de la préfecture de Cotonou mais vivent les textes. En effet, Jean-Claude Codjia, Préfet intérimaire du département du Littoral après le limogeage de Modeste Toboula, vient d’interdire une marche de l’opposition béninoise prévue pour lundi 25 février 2019. Raison évoquée : non respect du délais requis pour le régime déclaratif des manifestations publiques par les organisateurs. Ayant pris acte de la décision préfectorale, l’opposition reporte la marche au mardi 26 pour protester contre la non délivrance du certificat de conformité avec la nouvelle charte des partis politiques, pièce maîtresse dans la constitution des dossiers de candidature aux élections législatives d’avril 2019.
L’interdiction de cette marche pour la raison évoquée ci-dessus montre visiblement que le préfet Codjia veut garder la ligne de conduite de son prédécesseur: respecter les textes et rien que les textes.

Mais sera-t-il aussi zèlé comme Toboula ? Seul le temps va le révéler aux Cotonois et aux Béninois.

Vexnance Tonongbé

Related posts

Lions club : Les portes de l’amitié ouvertes au nouveau club “Cotonou la Couronne”

Venance TONONGBE

Présidentielle au Bénin : Reckya Madougou victime de propos “sexistes” et “discriminatoires” selon la plateforme électorale des OSC

Venance TONONGBE

Violences préélectorales : Le CNPA-BÉNIN et UPMB condamnent l’attaque contre URBAN FM

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire