lamétéo.info
Actualités

Bénin-Législatives2019 : l’opposition lance un ultimatum au pouvoir Talon

Partager

Les partis politiques de l’opposition béninoise ont enjoint ce jeudi 21 février 2019 au pouvoir du président Talon de les rétablir dans “leurs droits” de participer aux élections législatives du 28 avril prochain d’ici vendredi 22 février 2019, à 12 heures ( heure de Cotonou) sous peine d’être tenu pour responsable des déconvenues qui en découleraient.

En effet, hier mercredi, veille de l’ouverture des déclarations de candidature aux élections législatives prochaines, certaines formations politiques dont la plupart issues de l’opposition ont été recalées par le Ministère de l’Intérieur au motif qu’elles ne se sont pas conformées à la nouvelle charte des partis politiques. L’opposition entend donc faire pression sur le pouvoir Talon afin d’obtenir son récépissé de conformité à la nouvelle charte, auprès du Ministère de l’intérieur, pièce maîtresse dans la constitution des dossiers de candidature aux scrutins. Constituée des partis Forces cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe), Union sociale libérale (Usl), Restaurer l’espoir ( Re) et du Parti communiste du Bénin (Pcb), la coalition de l’opposition appelle également à la mobilisation du peuple pour rétablir, par les moyens légaux, les acquis de la démocratie.

À souligner que selon le Ministère de l’intérieur, la non délivrance du récépissé de conformité avec la nouvelle charte des partis politiques est due aux irrégularités constatées dans les dossiers des partis politiques concernés.

Mais à la demande de l’opposition lors d’une de ses dernières sorties médiatiques, une rencontre avec le Chef de l’État Patrice Talon est annoncée pour le 25 février prochain pour débattre des sujets concernant ces élections.

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

Orientation des nouveaux bacheliers dans les universités du Bénin : Voici comment choisir sa filière selon la ministre de l’enseignement supérieur

Venance TONONGBE

“Mami Wata” : ce film, avec son producteur associé, le Béninois Arnold Setohou, couronné aux USA et Burkina revient à Cotonou le 20 octobre

Venance TONONGBE

Révision constitutionnelle au Bénin : « Ce n’est pas bienséant », Orden Alladatin répond à Lazare Sèhouéto au sujet de sa démarche

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page