lamétéo.info
Société

Bopa – Ouidha: Soroptimist international Bénin et Fondation Éliane Lagasse au secours d’écoles et maternité

Venus inaugurer des blocs de latrines construits sur fond propre dans plusieurs écoles de la commune de Bopa, les clubs Soroptimist international du Bénin et la Fondation Lagasse ont rémi des dons aux usagers du centre de santé d’Adounko dans la commune de Ouidha et à l’école de la même localité.

Les écoles primaires publiques deTokpoè, de Gniwédji et de Hangnanmè, sont les trois bénéficiaires, ce mercredi 31 octobre 2018, des blocs de latrines dans la commune de Bopa. À peu près 80% de la population totale au Bénin n’a pas accès aux toilettes selon les statistiques. Cela montre l’utilité que revêt ce geste des généreux donateurs. Et pourtant, doter ces écoles de latrines est une œuvre qui ressort de la responsabilité du conseil communal de Bopa. C’est pourquoi le représentant du Maire de la commune a longuement remercié les clubs Soroptimist international du Bénin et la Fondation Lagasse pour leur générosité. « Même si c’est de la responsabilité du conseil communal de doter les écoles de ces infrastructures, sur votre chemin vous pouvez trouver des gens qui vous aident », a rassuré madame Christine Eyibiyi, représentante des clubs Soroptimist international du Bénin.

Prenant la parole, madame Sophie de MAESSCHALCK, co-fondatrice de la Fondation Eliane Lagasse a rappelé que la fondation Eliane a été créée en 2013 en mémoire de la pédiatre belge Dr Eliane Lagasse qui a conduit plusieurs projets de service au Bénin et qui y a rendu l’âme il y a 5 ans. « À travers ce type de projet, nous voulons continuer son travail et sa passion d’aider les femmes et les enfants à avoir accès à des soins de santé et à l’éducation », a-t-elle souligné.
En dehors de l’inauguration de ces joyaux, toutes les écoles ont reçu divers dons composés d’ordinateurs, de tablettes, et de documents didactiques.

Remise de dons aux écoles
Remise de dons aux écoles

Maternité d’Adounko, un retour sur chantier

Après l’étape de la commune de Bopa , les délégations des clubs Soroptimist International du Bénin et de la Fondation d’Eliane Lagasse ont mis le cap sur la localité d’Adounko dans la commune de Ouidah. Ici, elles sont en terre connue. En effet, la maternité d’Adounko porte le nom d’Eliane Lagasse parce que construite en 2012 par le club Soroptimist Cotonou Doyen avec l’appui de la pédiatre. Un lot de matériels a été offert pour soutenir ce centre de santé.
L’ EPP d’Adounko, une autre terre connue où un module de trois classes a été offert en 2014 par le Club Cotonou Doyen. Ici encore, même geste de générosité. La fondation a octroyé à cette école un lot de matériels dont un ordinateur, une tablette, des fournitures scolaires et de bureau.

À souligner que présent dans plus de 120 pays, le Soroptimist International, est l’organisation féminine la plus représentée dans le Monde. Il s’agit de femmes de diverses nationalités travaillant de concert pour un monde meilleur pour les femmes et les filles.
La vision de Soroptimist International est que les femmes et filles réalisent leurs potentiels individuellement et collectivement, leurs aspirations et contribuent équitablement à créer des communautés fortes et paisibles de par le monde. Le but est de promouvoir l’éducation, l’autonomisation des femmes et leur permettre de saisir les opportunités.

Publi reportage

Related posts

Bénin – sexe : photos et vidéos intimes publiées, Clara pense à la justice

Venance TONONGBE

Bénin-sorcellerie : « J’ai déjà assisté à 3 cérémonies dites de sorcellerie », confie Anneke Verbraeken, journaliste d’investigation

Venance TONONGBE

JIF2019 : Politique, social et entrepreneuriat, les femmes de l’Ong-Fed en réflexion

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire