lamétéo.info
Société

Bénin-sorcellerie : « J’ai déjà assisté à 3 cérémonies dites de sorcellerie », confie Anneke Verbraeken, journaliste d’investigation

La sorcellerie en Afrique et au Bénin est, décidément, un sujet qui intéresse la presse internationale. Le vendredi 19 octobre 2018, c’est Anneke Verbraeken, journaliste néerlandaise d’investigation qui a livré au club de presse “Café Médias Plus”, un pan du travail qu’elle mène depuis 4 ans sur la sorcellerie et son impact sur l’économie béninoise. Mais attention, en dépit de sa passion pour le sujet, personnellement, elle ne croit ni à la sorcellerie, ni en Dieu.

« Moi, je ne crois pas pas à la sorcellerie. Je veux comprendre ce qu’on fait, le système, les idées qui sont derrière. Pour moi, la sorcellerie n’existe pas. Cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas pour vous », répond Anneke Verbraeken aux journalistes qui l’interrogeaient. Expliquant que les entreprises internationale basées en Afrique n’arrivent toujours pas à tenir compte des croyances endogènes “ irrationnelles” telle que la sorcellerie, elle s’est résolue à enquêter sur la pratique pour mieux sensibiliser ces entreprises européennes et la communautaire internationale sur ces croyances.

Au milieu, Anneken Verbraeken échangeant avec des journalistes.
Au milieu, Anneken Verbraeken échangeant avec des journalistes.

« Je connais quelqu’un qui vient d’Angleterre. Il a une usine au nord (Bénin). Un jour son usine était complètement vide. Personne n’est venue travailler car à la veille, les employés avaient découvert un hibou. Mais le patron n’a pas compris que c’était un singe de malheur pour ne pas aller au travail » illustre la consœur.

C’est quoi la sorcellerie ?

« Le Vodoun c’est positif, la sorcellerie c’est le négatif », tranche la journaliste d’investigation. Et de détailler: « La sorcellerie c’est un culte secret avec des initiés qui ont beaucoup de forces. » « J’ai déjà assisté à trois différentes cérémonies dites de sorcellerie… Mais je suis une blanche et je ne suis pas une initiée. Donc je ne sais pas si ce sont de vraies cérémonies ou elles sont justes faites pour moi », témoigne Anneken Verbraeken.

À noter que bien qu’ayant fait deux fois la prison pour des raisons professionnelles ( Rwanda et Burundi), elle enquête aussi sur le même sujet sur dans autres pays de la sous-région ouest-africaine.

Venance Tonongbé

Related posts

Destination Bénin : le top 4 des comportements qui plombent le tourisme

Venance TONONGBE

Bénin – Concours «Les stars du BAC 2020» : “Le tour du Bénin en 06 ans à la recherche du Bac”

Venance TONONGBE

Louis Vlavonou, VRP de Lolo Andoche au Rwanda

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire