lamétéo.info
Economie

Bénin-RSE: Les entreprises ETE et Okouta Carrières montrent leurs preuves

Partager

Construction de pistes rurales et lac artificiel pour l’une, recyclage de bouteilles plastiques et construction de point d’eaux pour l’autre. Les société ETE de l’eau minérale FIFA et Okouta Carrières ont livré leurs actions qu’elles jugent en lien avec la Responsabilité sociale et environnementale (RSE) aux ONGs béninoises engagées dans le domaine.

Vendredi 12 octobre 2018, ces deux entreprises étaient à l’honneur du premier numéro de Café RSE à Cotonou. L’initiative de ce Café RSE émane de la volonté des ONGs Eco-Bénin et RSE-Bénin de mettre de la lumière sur les entreprises qui s’efforcent d’améliorer leurs initiatives d’intégration du développement durable au sein de leurs structures, et de partager les bonnes pratiques d’engagement social et environnemental.

Ainsi, à travers des séances de projection vidéo suivies de débats, elles ont présenté leurs actions sur le terrain qui témoignent des efforts faits dans le processus de mise en œuvre de leurs engagements RSE.

Cette rencontre a été l’occasion pour monsieur Erick Dagbenonbakin, directeur de suivi et de l’évaluation des ODD, représentant l’État béninois d’une part, de louer les mérites des entreprises qui se sont données à l’exercice et de faire un bref état des lieux de la RSE au Bénin d’autre part. De son exposé, il ressort que la compréhension que les acteurs ont de la RSE est encore vague et les textes que devraient permettre aux entreprises de se positionner ne sont pas clairement définis.
L’une des preuves qui montrent la méconnaissance de la RSE est que certains confondent les actions de mécénats des entreprises à celles de la RSE. D’autres pensent même qu’il s’agit juste pour l’entreprise d’avoir une fondation.

Ongs et entreprises au Café RSE

C’est pourquoi, dans son allocution d’introduction monsieur Gauthier Amoussou, Coordonnateur de l’Ong Eco-Bénin a déclaré ceci: «  nous voudrions définir avec les entreprises et l’État vers où nous amenons cette initiative. Nous entendons mettre en place, à long terme, une plate forme transparente regroupant ONGs, entreprises, l’État et qui sera le carrefour des offres et des demandes d’actions RSE dans le pays ».
Vison partagée par les entreprises représentées au Café. « Le fait d’échanger avec ces ONGs peut nous apporter leur expertise et un autre regard sur la façon de voir les choses puisque parfois nous nous focalisons trop sur notre métier ce qui ne nous permet pas de prendre le recul nécessaire de voir les mêmes problèmes sous un autre angle », s’est réjoui monsieur Saïd Adeoti, Directeur commerciale et d’Exploitation de Okouta Carrières.
Enfin, un appel est lancé vers l’État: mettre en place un cadre légal définissant clairement les règles auxquelles doivent se soumettre les entreprises en matière de Responsabilité sociale et environnementale.

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

MinDo Consultants veut vulgariser la RSE au Bénin

Venance TONONGBE

Bénin – Covid-19 : Mesures sociales et de programme d’insertion des jeunes dans l’emploi, ce que pense un chef d’entreprise (Vidéo)

Venance TONONGBE

Transparence budgétaire : Devant la France, le Bénin, champion des pays francophones du monde

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page