lamétéo.info
Actualités

Malades mentaux “St Camille” de Tokan: Mal nourris et anémiés, urgence d’un repas équilibré

« Actuellement, le repas servi n’est pas complet », voilà en une phrase, les besoins prioritaires des 299 malades mentaux du “centre d’accueil Saint Camille de Lellis” de Tokan dans la commune d’Abomey-calavi au Bénin. 199 il y a juste un an, le nombre de malades mentaux reçus par ce centre psychiatrique ne cesse d’augmenter. Et pourtant les moyens disponibles pour faire face à leur alimentation restes très limités.
La visite en ce lieu du club de presse béninois “Café Média Plus” dans le cadre de ses activités pour célébrer de son 200 numéro en 4 ans existence a permis aux responsables du centre d’exprimer leur priorité. « À part leur santé mentale préoccupante, ils sont d’abord malades. Certains souffrent de malnutrition sévère », confie la Soeur Pascaline, l’un des responsables du centre à l’équipe de Café Média Plus venue soutenir les pensionnaires avec quelques vivres et vêtements. Tenez ! Par exemple pour leur faire de la bouillie, il faut « le mil, le maïs, les petits poissons, le soja, l’arachide, des oeufs », la liste n’est pas exhaustive. « En dehors des médicaments et de la prise en charge psychiatrique, ils leur faut des produits vivriers riches en protéines et des fruits car lorsqu’ils étaient dans les rues, ils ne mangeaient pas », soutient la religieuse.

Instant d’échange entre l’équipe de Café médias plus et un pensionnaire

La Providence…

En dépit de ce tableau sombre sur l’alimentation des pensionnaires, la Soeur Pascaline compte sur la providence divine et la générosité des hommes pour faire face aux besoins exprimés. Mieux, elle prie les uns et les autres à ne pas hésiter à conduire les frères et soeurs atteints de maladies mentales au centre “Saint Camille de Lellis” de Tokan, un oasis d’amour. Par ailleurs, elle lance un appel à la présence physique de tous, par moment, aux côtés de ces pensionnaires, considérant cela comme « signe de la présence de Dieu dans leur vie ».

Venance Tonongbé

Related posts

Classement 2019 ONU & Mercer: Bénin, 6è pays le plus heureux et Cotonou, 3è meilleure ville de l’Afrique de l’ouest

Venance TONONGBE

Crise à la ‘’Renaissance du Bénin’’ : « Dans deux ans Léhady sera remis à ses parents comme ils le veulent », prédit Marc Okry, expert en Gouvernance

Venance TONONGBE

« Nous sommes du côté du peuple mais pas de l’opposition», Guy Mitokpè, député opposé au processus de la révision de la constitution en cours

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire