lamétéo.info
Actualités

Bénin: l’Ong “Femmes engagées pour le développement” lance le mois de la paix

Partager

L’Ong “Femmes engagées pour le développement” (Fed) a lancé à uCotonou le mois de la paix. Une série d’activités qui donneront lieu à un ensemble de réflexions et d’actions sur « les femmes, paix et sécurité », chères à l’Organisation des Nations Unies (ONU).

« La question de la paix face aux inégalités sociales », telle est la thématique autour de laquelle se dérouleront toutes les activités du mois de la paix. Du 21 août au 21 septembre 2018, le Bénin sera tout illuminé par des actions et comportements de paix. Par cette démarche, l’ong-Fed entend donner la parole aux femmes, artisanes de paix. Considérées comme « les premières victimes de violations sont reléguées au second plan quand il s’agit de contribuer à la réforme des lois et institutions publiques », selon madame Raïmath Djibril Moriba, Présidente de l’Ong-Fed, le mois de la paix est une tribune pour les femmes de s’exprimer et de mener des actions. Des questions ayant rapport à la paix et à la citoyenneté, à l’environnement entrepreneurial, seront mis sur le tapis.

Lire aussi http://https://www.lameteo.info/2018/08/22/benin-un-mois-consacre-a-la-paix/

Pour la Présidente de l’Ong-Fed, la paix et le développement sont corollaires. « Notre engagement pour la paix restera notre cheville ouvrière pour rendre possible le développement », a soutenu la madame Raïmath Djibril Moriba.

La présidence de l’Ong-Fed entourée des membres

Lancé ce vendredi 23 août 2018 à la maison de la société civile à Cotonou, cet événement qui se tient en prélude de la célébration de la journée internationale de la paix du 21 septembre prochain, est sous la houlette de madame Évelyne Quenum, Pace Lady 2018 de l’ong-Fed.

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

Éliminé de la CAN, le Mali accuse la VAR et proteste

Venance TONONGBE

Le Président-maréchal tchadien Idriss Déby est décédé de blessures au front

Venance TONONGBE

Fin de mandat Talon 2 : « Nous, on ne dit pas “après nous c’est nous ” parce que..» [ Wilfried Léandre Houngbédji]

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire