lamétéo.info
Actualités

Bénin: «Je suis considérée comme la pute de la République », accuse Marie-Élise Gbèdo

Partager

Difficile d’être femme engagée en politique au Bénin sans être calomniée semble révéler Maître Marie-Élise Gbèdo, 4 fois candidate malheureuse à l’élection présidentielle au Bénin. Invitée sur dans l’émission 5/7 de l’Ortb-tv du vendredi 13 juillet pour se prononcer sur l’engagement des femmes en politique, l’avocate et femme politique Béninoise accuse la société béninoise de dénigrer les femmes qui veulent occuper les premiers rangs surtout en politique.

Emission 5/7 de l'Ortb-tv
Emission 5/7 de l’Ortb-tv

« Qu’est-ce qu’on n’a pas dit de moi dans ce pays ? Je suis considérée comme la pute de la République », regrette l’ancienne ministre Garde des sceaux du gouvernement de l’ancien Président Yayi. Prenant exemple sur sa famille, elle suggère donc de revoir l’éducation famille pour mettre l’accent sur la parité entre le garçon et la fille au sein de la cellule familiale: « Si je n’avais pas eu les parents que j’ai eus, je ne suis pas sûre de faire ce que je fais aujourd’hui. Chez moi, il n’y a pas garçon il n’ y a pas fille. Moi j’ai eu cette chance là. Il faudrait revenir à l’éducation parce que nous sommes victimes, tributaires de l’éducation reçue et dans la société, c’est des stéréotypes.»

À cela s’ajoute selon Me Marie-Élise Gbèdo, l’exemple qui doit venir des gouvernants. Pour elle, aussi bien l’Exécutif que le Parlement doivent respecter la parité dans leurs instances.

Venance TONONGBE


Partager

Articles similaires

Bénin: La liste des futurs directeurs présélectionnés des ENI de Djougou et de Kandi connue

Venance TONONGBE

Relation Bénino-belge : Sandrine Platteau, la nouvelle Ambassadrice présente ses lettres de créance

Venance TONONGBE

Accès des femmes au foncier sécurisé au Bénin : Konrad Adenauer et CAO Bénin portent un message commun au roi de Tindji Likpin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page