lamétéo.info
Economie

Bénin-énergie: la SBEE vers une gestion déléguée de 3 à 4 ans

Partager

« Une gestion déléguée est tout sauf une privatisation comme le disaient certains maladroitement ou avec une mauvaise foi », avertit d’emblée Laurent Tossou, Directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) au cours d’une émission sur la chaîne de télévision nationale Ortb le jeudi 12 juillet 2018. Qui dit gestion déléguée dit « que la société reste une société étatique » a rassuré le directeur général avant d’annoncer que le gouvernement béninois a décidé d’aller vers « une gestion déléguée de la Sbee pour prendre en charge les destinées de l’entreprise pour les 3 ou 4 prochaines années. » Selon monsieur Laurent Tossou, l’objectif de cette délégation de gestion est d’insuffler « les bonnes pratiques » pour que les rails de la performance attendue puissent être empruntés par la Sbee. Ainsi, la société gestionnaire pourra passer la main dès lors que l’ensemble des acteurs de la Sbee soient capables de poursuivre les objectifs.

Laurent Tossou, directeur général de la SBEE
Laurent Tossou, directeur général de la SBEE

C’est pourquoi, « à travers un appel d’offre international, une compagnie parmi tant d’autres et qui ont pion sur rue va être choisie », a détaillé le Directeur général. La gestion déléguée est l’une des réformes que l’État a engagé dans le secteur de l’énergie électrique.

Autre action forte pour redonner vie à la société distributrice d’énergie électrique, c’est l’effacement de ses dettes vis-à-vis de l’État. « L’État dans sa logique de tout faire pour sauver cette entreprise et l’appuyer pour qu’elle puisse faire face aux défis de demain a décidé d’effacer ses 18 milliards de dette pour qu’elle puisse se désendetter, par ailleurs, au niveau de la Communauté électrique du Bénin (Ceb) qui est son premier fournisseur en matière d’électricité », s’est réjouit Laurent Tossou.

Site de production d'énergie électrique
Site de production d’énergie électrique

La production en chiffre

En attendant la gestion déléguée, la production en énergie électrique est en nette augmentation. En effet, alors qu’elle etait à 00 mégawatt avant l’arrivée de Laurent Tossou, Directeur général et pour avoir réhabilité les centrales thermiques, la Sbee à réalisé aujourd’hui avec le soutient du gouvernement Talon , 20 mégawatts d’énergie et 10 autres en cours. À cela s’ajoute la mise en place des centrales en location pour une capacité de production de 120 mégawatts assurant le relais lorsque la fourniture des partenaires traditionnels fait défaut. Par ailleurs, la signature d’un contrat direct avec un promoteur Nigerian pour importer 60 mégawatts est très bénéfique. In fine, d’autres projets de production sont en cours notamment ceux des centrales solaires.
Grâce à la politique de recouvrement des créances d’électricité mis en place par la direction générale d’une part et d’autre part, l’effacement des dettes de l’État, la sbee a pu régler 63 milliards de dettes vis-à-vis de la Ceb à ce jour.

Venance TONONGBE


Partager

Articles similaires

Droits humains et environnement : Un consortium d’organisations RSE Bénin, France, Togo, Sénégal outille des OSC

Venance TONONGBE

Doing Business : “Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées dans les rapports publiés en octobre 2017 et 2019”

Venance TONONGBE

Financement du PAG 21-26 du Bénin: voici ce que le gouvernement attend du secteur privé

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page