lamétéo.info
Actualités

Bénin-Affaire mauvaise gestion au fond national de la microfinance : 7 personnes libérées

Partager

Convoqués le 23 février 2018 par la justice béninoise et mis sous mandat de dépôt dans une affaire de mauvaise gestion au Fond national de la microfinance, les sept responsables des institutions de microfinance partenaires sont libres de tous mouvements.

Il sonnait environ 22 heures le vendredi 16 mars quand leur libération leur a été notifiée. Désormais, plus aucune charge n’est retenue contre eux.

Il faut rappeler qu’ils étaient 10 perseonnes dont 3 cadres du fond national de la microfinance placés en détention préventive pour « blanchissement et détournements de fonds publics » suite à un rapport d’audit sur le Fond national de la microfinance au titre des exercices 2013 à 2016 commandité par le gouvernement Talon. Cette dans  même affaire qu’un mandat d’arrêt international a été lancé contre Komi Koutché, ancien directeur général du fond national de la microfinance et ancien  ministre des finances sous la président de Boni Yayi, ancien Chef d’État du Bénin.

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

Au Bénin, les Evêques se prononcent sur “l’insécurité” et “la flambée des taxes”

Venance TONONGBE

Éric Houndété au sujet du chef de l’État: Talon, «n’observe pas la souffrance des Béninois»

Venance TONONGBE

Conditions d’exposition des trésors royaux à la Présidence : un administrateur de musée note le Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page