lamétéo.info
Actualités

Bénin_Menaces de Toboula Vs Anti-Ravip: Orden pas d’accord

Partager

‹‹ On ne peut pas menacer des gens qui critiquent et je ne sais pas de qui vous parlez ››. Voilà la réponse qu’a donné le député Orden Alladatin, soutien du Chef de l’État béninois lorsqu’un journaliste l’a interpellé le vendredi 20 octobre 2017 à “Café Médias Plus” sur les menaces d’un Préfet (Modeste Toboula) contre ceux médiraient du Recensement Administratif à Vocation d’identification de la Population (Ravip). ‹‹ Je pense que quand on parle de développement, nous devons faire la part des choses (…) Je demeure convaincu que tout homme qui a le pouvoir est porté à en abuser ››, a prévenu l’élu du peuple. En effet, lors d’un entretien sur la chaîne de télévision publique du Bénin, Ortb, Modeste Toboula, Préfet du Littoral dans des propos à peine voilés, a menacé de sévir désormais contre ceux qui s’attaquent au Ravip. Attaques, qu’il qualifie d’ «intoxications ».

Orden Alladatin ne partage pas ce point de vue et se refuse de croire qu’un Préfet a pensé cela.
En revanche, il indique: ‹‹ Je demande simplement à ceux qui ont envie de faire l’opposition d’aller sur les erreurs du gouvernement et de critiquer (…) et non spéculer ››

Venance Tonongbé


Partager

Articles similaires

Lutte contre la stigmatisation et l’exclusion sociale des enfants autistes au Bénin : un projet d’intégration mis en place dans plusieurs communes

Venance TONONGBE

Séance plénière à l’Assemblée nationale : la situation des AME, l’essence de contrebande, en débat jeudi prochain

Venance TONONGBE

Enseignements maternel, primaire et secondaire au Bénin : de nouveaux directeurs nommés à la tête des directions départementales

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page