lamétéo.info
Actualités

Bénin_Mairie de Cotonou : mordu par la politique de la rage dans la bonne gouvernance, Lehady ‘‘meurt’’

Nous ferons désormais la politique avec ‘‘ruse et rage’’, avait prévenu Joseph Djogbenou, ministre, Garde des sceaux  lors d’une sortie médiatique, il y a quelques mois. Eh bien oui, ça y est ! Cette politique de rage semble être mise au service de la bonne gouvernance. Résultats : Lehady Vinagnon Soglo, Maire Cotonou, vient d’être révoqué en conseil des ministres du 02 juillet 2017 après sa suspension par le ministre de la décentralisation. Sans état d’âme malgré le soutien de Nicephore Soglo, père géniteur du Maire révoqué dont a bénéficié le Président Talon lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle de 2016, a approuvé cette décision de révocation. Cette une première dans l’histoire du processus de la décentralisation au Bénin.

Lehady Soglo, 2017
Lehady Soglo, après son audition du 28 juillet par le Préfet Toboula

Pour rappel, il est reproché à Lehady Soglo les 10 actes suivants:

1- Vente non conforme au prix référentiel (5.000 F CFA le mètre carré) de la servitude du lot 366 du quartier Zongo Nord de 70 mètre carré objet de l’arrêté municipal 2016 N024/MCOT/PAM/SG/DSEF/DAD/SOLR du 24 Mars 2016 portant attribution de délaissé de parcelles entre les parcelles D et L du lot 366 qui relève du domaine public artificiel de l’État et non du domaine public de la Mairie de Cotonou en violation, des articles 6,7,8,10,13 et 30 du décret 2015 – 016 du 29 Janvier 2015 et les articles 264, 265, 273, 277, 281, 282, 492, 493 et 500 du code foncier et domanial.

2- Attribution abusive d’une voie publique à ”Midongbo” dans le 3ème arrondissement Aix fins d’habitation sans avis du conseil communal.

3- Perception de prime sans une délibération du conseil communal et sans approbation de l’autorité de tutelle.

4- Augmentation des frais de représentation du Maire en 2017 sans délibération spécifique du Conseil Municipal devant valider les propositions et les motivations qui justifient une augmentation de plus de 100% de primes, soit de 2.000.000 à 10.000.000 FCFA au profit du Maire.

5- Engagement de depenses en dehors de la procédure des marchés publics.

6- Violation de l’article 26 du décret N 2001 – 412 du 15 Octobre 2001 portant statut du Secrétaire Général de Mairie et entêtement à maintenir l’intéressé au poste malgré la prise de l’arrêté Année 2017 N8/0078/DEP-LITT/SG/STCCD/SA du 19 Juin 2017 portant constat de nullité de l’arrêté municipal N046/MCOT/SG/DRH du 09 Mai 2017 portant nomination du Secrétaire Général Adjoint de la Mairie de Cotonou.

7- Distorsion de ressources financières dans le cadre des tours de ville organisés par le Maire avec location de véhicules alors que la Mairie dispose suffisamment de moyens roulants pouvant assurer le déplacement des personnes impliquées.

8- Non respect des dispositions des arrêtés de non approbation des actes municipaux.

9- Organisation de simulacre de consultations en matière de marché public révélée par le dépôt par le même individu des offres ou soumissions de différents concurrents à l’offre.

10- Effacement des traces de documents administratifs et comptables par incinération (Arrêté municipal portant création de la Commission d’incinération).

Venance Tonongbé

Related posts

Port autonome de Cotonou : les raisons du limogeage du directeur des finances et de la comptabilité

Venance TONONGBE

Bénin| Tricherie au concours des magistrats: le Dac Thimothé YABIT limogé en Conseil des ministres

Venance TONONGBE

Concours d’entrée dans les écoles et instituts des universités publiques du Bénin: tout sur le dépôt des dossiers

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire