lamétéo.info
Actualités

Supposé concours frauduleux à la Cnss-Bénin : « Nous n’avons jamais fait une offre de concours », répond le cabinet Agefic

Charlemagne Lokossou, représentant Agefic

« On ne peut pas annuler ce qui n’existe pas. Nous avons fait un recrutement par sélection évaluation d’aptitude professionnelle et non un concours », a soutenu Lokossou Charlemagne, représentant le cabinet Agefic lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 31 mai 2017 à Cotonou. Cette sortie médiatique est une réponse à celle organisée la veille par Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de la lutte contre la corruption (Anlc) demandant l’annulation des résultats du concours de recrutement organisé au profit de la Caisse nationale de la sécurité sociale (Cnss) du Bénin parce qu‘’entaché d’irrégularités’’. « Il n’y a aucune preuve de fraude sur les 94 agents recrutés. Tout s’est passé dans les règles de l’art», clame monsieur Lokossou. Et il poursuit : « On nous reproche que personne n’est informé d’avance sur les matières dans lesquelles les gens vont composer. C’est tout à fait normal. Aucun cabinet professionnel en ressources humaines ne se comporte ainsi. » Pour le représentant du cabinet Agefic, les règles applicables aux concours et examens ne peuvent pas être prises pour apprécier l’organisation d’un test de recrutement. « Ce n’est pas le même référentiel », justifie-t-il. Toutefois, il se dit prêt pour un débat contradictoire pour défendre la crédibilité du cabinet.

Par Venance Tonongbé

Related posts

Bénin. BAC 2021: Voici la liste des 259 mentions “Très-bien” et les établissements de provenance

Venance TONONGBE

Élection à la tête du Cnpa-Bénin : le fiasco n’aura pas lieu

Venance TONONGBE

Adhésion de 02 organisations de jeunes à Moele-Bénin : « Soyez une jeunesse qui ne démissionne pas…» (Léontine Mitchaï)

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire