lamétéo.info
Chronique

France-Afrique : Qui sera le premier patriarche africain chez Macron?

Partager

C’est donc sans grande surprise que le bébé Hollande parachuté candidat à la présidentielle française après des arrangements de couloir, est arrivé en tête du second tour de cette élection historique sur tous les plans. Faut-il y voir de la phallocratie ou un véritable rejet de l’extrême droite en France ? Seuls les français pourront vraiment expliquer ce vote. Mais pour les africains, là n’est pas la question. Celle qui taraude l’esprit aux analystes politiques de la françafrique, est celle de savoir quel sera désormais le rapport de force entre le nouveau président français et les chefs d’État africains. Et en vertu de cette réflexion, on peut se demander lequel des patriarches africains ira faire le premier, la courbette au nouveau locataire de l’Elysee. La question mérite d’être posée quand on sait que par tradition avilissante, les présidents africains se précipitent au perron de l’Elysee pour s’assurer les faveurs du nouveau maître.

Quel que soit celui qui fera ce premier pas, il faudra y voir la perpétuation de l’humiliation séculaire infligée à l’Afrique par la France et depuis 1960, une certaine élite africaine. Ce serait donc le comble de l’humiliation si demain, après demain ou dans une semaine, l’un de nos guignols présidentiels venaient à se porter vers ce bambin arrogant et arriviste pour chercher une quelconque légitimité. L’Afrique mérite maintenant de grandir plutôt que de continuer à se fourvoyer dans des rabaissements de bas étage. Mais déjà qu’ils sont tous à le féliciter pour son élection, il faut malheureusement craindre que nos éhontés de président ne retiennent pas la leçon.

Raoul Hountondji


Partager

Articles similaires

Mission de l’Afrique envers l’Eglise catholique romaine [Chronique Roger Gbégnonvi]

Venance TONONGBE

René Avognon pour un meilleur Bénin [Chronique Roger Gbégnonvi]

Venance TONONGBE

Remaniement ministériel: Appel au Parti Communiste du Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire