lamétéo.info
Economie

Leasing administratif de véhicules au Bénin: ce que recommande l’économiste Albert Honlonkou

L’enseignant et économiste Albert Honlonkou demande au gouvernement béninois de faire preuve de transparence vis-à-vis des partenaires sociaux dans le dossier relatif à l’option du leasing administratif de véhicules. Car du fait de l’opacité qui entoure la gestion du leasing, certains syndicalistes pensent que c’est une option économique défavorable à l’Etat béninois et profiterait au secteur privé.

“Le leasing administratif de véhicules privés est-il une bonne option ?”, c’est le titre d’un court texte de Albert Honlonkou, professeur en économie, enseignant des universités, posté sur sa page Facebook ce mardi 20 octobre. En effet, l’interpellation du chef de l’État Patrice Talon, vendredi 16 octobre 2020 par le syndicaliste Kassa Mampo sur cette option du gouvernement qui profiterait au privé au détriment, a fait réagir le professeur.

« Les syndicalistes sont en droit d’être informé sur :

  • La transparence du système (devinez pourquoi je n’ai pas ajouté 10% de pot-de-vin au coût d’usage en situation de corruption).
  • La mise aux enchères crédible du leasing pour s’assurer un prix concurrentiel.
  • L’évaluation périodique du mécanisme pour s’assurer qu’il est préférable à l’achat de véhicules administratifs.
  • Le choix des secteurs administratifs pour lesquels le leasing est utilisé », a recommandé Albert Honlonkou.
Bannière publicitaire

Répondant à la question que pose le titre de son texte, le professeur soutient que tout dépend du contexte. « Non, si le degré de corruption n’est pas élevé. Oui, si le degré de corruption est élevé. On n’a pas une solution optimale de premier rang en le faisant, mais un optimum de second rang. »
Selon l’économiste, lorsque l’agent administré à qui le véhicule est confié “n’est pas correct à cause de la corruption”, l’État dépenserait par an, plus de ressources financières pour son entretient, qui pourrait revenir moins cher dans un contexte de leasing avec le privé.
Il propose par ailleurs que des véhicules soient octroyés à des administrés avec “option d’achat en fin de période d’utilisation”.

Related posts

Kanvo tour: Lolo Andoche et le tissu made in Bénin reçus à Malabo

Venance TONONGBE

Lancement de la marque Sweet Bénin :le potentiel du jus de pomme cajou enfin révélé et valorisé

Venance TONONGBE

Top 10 des meilleures marques du Bénin : Lolo Andoche numéro 4 !

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire