lamétéo.info
Economie

Doing Business : “Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées dans les rapports publiés en octobre 2017 et 2019”

Le rapport Doing Business, produit par la SFI, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé est suspendu pour enquêter sur des irrégularités dans les données des rapports de 2018 et 2020.

« Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications de données dans les rapports Doing Business 2018 et Doing Business 2020, publiés en octobre 2017 et 2019 », a déclaré la Banque mondiale dans un communiqué publié le jeudi 27 août 2020.

Lire ici le communiqué

Communiqué
WASHINGTON, 27 août 2020 — Le Groupe de la Banque mondiale a publié ce jour le communiqué suivant sur le rapport Doing Business :
Tout au long de ses 17 années de parution, le rapport Doing Business a été un outil précieux pour les pays soucieux de mesurer le coût de l’activité économique. Les indicateurs et la méthodologie Doing Business sont conçus indépendamment des pays, mais bien dans le but de contribuer à l’amélioration du climat général des affaires.
Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications apportées aux données des rapports Doing Business 2018 et Doing Business 2020, lesquels ont été publiés respectivement en 2017 et 2019. Ces modifications n’étaient pas cohérentes avec la méthodologie Doing Business.
L’intégrité et l’impartialité de nos données et analyses étant capitales, nous engageons immédiatement les actions suivantes :
Nous procédons à un examen et une évaluation systématiques des modifications apportées aux cinq derniers rapports Doing Business après le processus institutionnel d’examen des données.
Nous demandons à la fonction indépendante d’Audit interne du Groupe de la Banque mondiale de réaliser un audit des procédures de collecte et d’examen des données aux fins du rapport Doing Business ainsi que des mesures de contrôle destinées à préserver l’intégrité des données.
En fonction des résultats de ces actions, nous corrigerons rétrospectivement les données des pays les plus concernés par ces irrégularités.
La situation a été exposée au Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale, ainsi qu’aux autorités des pays les plus touchés.
La publication du rapport Doing Business sera interrompue pendant la durée de l’évaluation.

Hazizath Issakou

Related posts

Bénin – Mode : Les collections à prix cassé chez Lolo Andoche

Venance TONONGBE

‘‘Riche ou Rien’’: la nouvelle marque à l’assaut du marché de la mode

Venance TONONGBE

Bénin : Fini les dons de sachets d’emballages dans des supermarchés

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire