lamétéo.info
Actualités

Suspension des médias en ligne au Bénin par la Haac: “Le gouvernement ne peut pas rester insensible”, réagit Alain Orounla

« En tant que ministre des médias, qui appartient à un gouvernement qui fait la promotion des médias et respecte et fait respecter la liberté de la presse, je vais me rapprocher des autorités de régulation pour qu’on rediscute et qu’on définisse ensemble les conditions dans lesquelles cet espace de liberté va pouvoir être investi pour la promotion de l’information et du travail de qualité de la plupart des professionnels », déclare le porte-parole du gouvernement Alain Orounla, dimanche 12 juillet au cours de l’émission Zone franche de Canal 3, quelques jours après un communiqué signé par le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) qui demande aux médias en ligne au Bénin de mettre fin à leurs activités.

« Une décision est prise, elle a semé l’émoi au sein des professionnels des médias dont j’ai la responsabilité au sein du gouvernement. Je ne peux pas rester insensible », précise-t-il.

Appel aux professionnels des médias en ligne

“J’ai vu certains professionnels s’en émouvoir sans d’ailleurs se rapprocher de leur ministre de tutelle. C’est l’occasion pour moi de rappeller que le ministre de la communication est à leur disposition et il faut que nous ayons des réflexes de nous rapprocher de nos autorités de tutelle ”, rappelle le ministre de la communication.
Toutefois, il reconnaît que la Haac est bien dans son rôle car elle est l’institution chargée de la régularisation des médias au Bénin.

Venance TONONGBE

Related posts

Mandat unique de six ans au Bénin: «Je ne pense pas que cela soit une expérimentation à écarter d’office», Lionel Zinsou

Venance TONONGBE

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés procèdent à la mise en conformité

admin

“Le bonheur d’être maman” ou tout ce qu’aucun livre sur la maternité n’a encore dit jusqu’ici au Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire