lamétéo.info
Economie

Fabrication de masques de protection Covid-19 made in Bénin : créateurs de mode et artisans félicitent le gouvernement

Les créateurs de mode et artisans du Bénin ont travaillé le jour, la nuit, les dimanches et jours fériés pour fabriquer des masques de protection contre le Covid-19, pour les fils et filles du pays. Ils ont participé à l’effort de « guerre » contre le Coronavirus tout en protégeant leur secteur. Et ceci, grâce au gouvernement béninois. Ils en sont reconnaissants !

Pour mettre à disposition de certains groupes socio-professionnels des masques réutilisables dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus (Covid-19), le gouvernement du Bénin a lancé un appel à production normée de masques réutilisables à l’endroit des artisans, créateurs de mode, stylistes, designers, couturiers, couturières et tailleurs au plan national afin de produire les masques en quantité suffisante. Une occasion pour des milliers d’acteurs de ce secteur d’être actifs afin de ne pas fermer baraque dans cette période morose de Covid-19. Quelques semaines après l’arrêt de cette activité qui a permis à la mise à disposition du gouvernement des milliers de masques réutilisables, créateurs de mode, stylistes, les artisans, designers, couturiers, couturières et tailleurs donnent de la voie pour remercier les autorités à divers niveaux.

Les membres de l’Association des créateurs de mode du Bénin sont reconnaissants à l’effort du gouvernement envers eux pendant la mise en place des mesures de ripostes contre le coronavirus. Leurs responsables remercient toute la chaine décisionnelle à savoir leur ministre de tutelle, le ministre de l’Artisanat, Modeste Kérékou, celle du Commerce, Sadiya Assouma, celui de la Santé, Benjamin Hounkpatin, et le ministre des Finances et de l’Economie, Romuald Wadagni pour cette opportunité à eux offerte pour accompagner la lutte contre le coronavirus. L’Association n’a pas oublié le rôle très important qu’a joué Sèmè City et la taskforce qu’elle a mobilisé pour appuyer les efforts du gouvernement. Seme City a ainsi d’une part piloté le comité mis en place pour définir, sur la base de tests scientifiques effectués sur une cinquantaine d’échantillons de masques et de tissus, les normes à respecter par les masques de protection en tissus valides par le gouvernement, et d’autre part élaboré le document de fiches techniques pour la confection de masques de protection Covid-19 réutilisables en tissu validés par le gouvernement, ainsi que les affiches de sensibilisation sur le bon usage des masques en tissus. Seme City a par ailleurs impliqué l’Association des créateurs de mode du Bénin dans le processus de définition des normes, pour aider à la prise de décision dans le choix des matériaux appropriés, recommandés et proscrits (textile), de résistance, de formes et de modèles afin que lesdits masques puissent jouer le rôle de barrières qui leur est assigné. Ainsi, l’association de créateurs et stylistes de part son positionnement dans le secteur a été au cœur de mise en œuvre de l’appel à production normée de masques réutilisables à mettre à disposition de certains groupes socio-professionnels lancé par le gouvernement du Bénin.

Un appel auquel ses membres ont répondu avec élégance pour servir la nation mais également maintenir leurs entreprises presque moribondes après des mois de Covid-économique en vie. C’est aux détours d’une rencontre d’échanges entre le pôle Artisanat du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi et les présidents des structures du secteur de l’Artisanat le jeudi 09 avril 2020 que les prémices de cette action ont commencé. Dans un premier temps la volonté du gouvernement a été d’harmoniser les normes à respecter pour la production de masques barrières et surtout insister sur la question d’hygiène et de propreté. Mais plus tard, le gouvernement a muri ce projet, afin de permettre aux nombreux acteurs de ce secteur de participer à la lutte tout en faisant un petit chiffre d’affaire en raison de la mesure d’obligation de port de masque de protection ordonnée par le gouvernement le lundi 06 avril dernier et entrée en application depuis le 08 avril 2020 à 00h. Ainsi, tout artisan installé sur le territoire national et en mesure de fabriquer des masques respectant les spécifications prescrites dans les fiches techniques a pu proposer sa production à la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAME). Le gouvernement dans un communiqué a également adressé ses remerciements à tous les acteurs ayant répondu à l’appel lancé le 6 mai 2020 pour la production de masques en tissu dans le cadre de la riposte contre le COVID-19. «Les artisans, créateurs de mode, stylistes, designers, couturiers, couturières ont largement fait écho à l’appel et le nombre ciblé de masques est atteint. Le dévouement de tous ceux et celles qui ont contribué au niveau national est à saluer» peut-on lire. «Nous remercions le chef de l’Etat et son gouvernement» conclu le secrétaire général de l’Association des créateurs de mode du Bénin.

Related posts

La tontine ou la banque des pauvres fait recette au Bénin

Venance TONONGBE

Bénin – Mars, mois d’échéance fiscale : l’ANPME veut démystifier la fiscalité

Venance TONONGBE

Les associations de l’écosystème d’Internet au Bénin vent debout contre la taxe sur les réseaux sociaux

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire