lamétéo.info
Actualités

Bénin – Coronavirus : Les risques de l’auto-isolement en milieu rural

Alors qu’un premier cas confirmé de patient atteint du coronavirus est déclaré au Bénin, il s’avère nécessaire de montrer que la mesure de l’auto-isolement présente des risques quant à sa mise en oeuvre en milieu rural. Plutôt que de servir à contrer la propagation du mal, elle peut devenir un sérieux canal de transmission et d’expansion du Covid 19.

En demandant aux populations de s’auto-isoler pour éviter la propagation de la maladie, le gouvernement a certes pris une bonne résolution. Le mal se propageant beaucoup plus par le contact de sujet malade à sujet bien portant, l’auto-isolement peut permettre de ne pas s’exposer à la maladie.

Seulement, cette mesure peut avoir des contre effets dévastateurs pour les populations rurales. Si dans les grandes villes, les mentalités sont plus évoluées et que toute personne développant les premiers symptômes ira volontier se faire contrôler, dans les milieux reculés, cette spontanéité n’est pas évidente. Les pesanteurs sociologiques et la peur de la quarantaine peuvent plutôt pousser des sujets atteints ou développant les premiers signes de la maladie à se confiner en guise d’auto-isolement. Ce faisant, ils laisseront le mal les ronger dans leur retranchement et contamineront ceux qui, par souci d’assistance à personne en danger, les côtoieront sans retenue. Ainsi, au lieu d’être une solution parmi tant d’autres contre la propagation du corona virus, l’auto-isolement pourra s’avérer être un canal aisé de contamination en milieu rural. Et l’effet dévastateur qui en découlera sera encore plus difficile à gérer.

Aussi, importe-t-il que le gouvernement sensibilise davantage les populations des zones rurales aux fins de ne pas mal interpréter la mesure de l’auto-isolement. Tout sujet développant les moindres premiers signes de la maladie doit avoir l’assurance d’une prise en charge gratuite dans n’importe quel centre de santé avant même d’être évacué vers les structures compétentes. Les autorités locales doivent être instruites aux fins de veiller au grain pour dénicher les potentiels malades qui voudraient se confiner au lieu de recourir aux soins. Le coronavirus est un mal bien sérieux dont les mesures de prévention ne doivent souffrir d’aucune faille.

Raoul HOUNTONDJI

Related posts

Discrimination positive : une décision du Ministre de l’enseignement primaire du Bénin pour les filles

Venance TONONGBE

Laurent Tossou et les Progressistes à la porte des militants à Sè-Bénin

Venance TONONGBE

Affaire Criet-Ajavon: “Relaxé ? Non il n’a pas été relaxé…” réplique Édouard Loko

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire