lamétéo.info
Actualités

Bénin: A Djougou, les documents de vulgarisation de la réforme foncière validés

Les chefs services des affaires domaniales et environnementales des communes d’intervention du Fonds d’investissement Agriculture (FI-Agri) du ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche dans l’Atacora et la Donga et les ONGs partenaires ont validé vendredi à Djougou, le guide des procédures sur le foncier et du rapport de l’étude de référence des effets/ impacts de la sécurisation foncière en milieu rural sur les groupes marginalisés.

C’était à l’occasion d’un atelier au cours duquel les participants ont d’une part apporter des amendements sur les documents à eux soumis et d’autre part ont fait des propositions pour améliorer le fond desdits documents pour la prise en compte des différents aspects devant permettre une meilleure vulgarisation du code foncier domanial dans la zone d’intervention du Fi-Agri dans les deux départements et au Bénin en général.

Des participants

« Nous avons constaté que malgré toute la campagne d’information faite par les Ongs d’intermédiation, les responsables au niveau des communes et l’ANDF, beaucoup de personnes se trompent de procédure ou ne savent pas à quoi s’en tenir soit pour acquérir des droits définitifs sur des unités foncières ou pour jouir des droits d’exploitation », a justifié Elias Béhanzin, conseiller technique au foncier du projet Fi-Agri.
Présent à l’atelier, Dieudonné Gbébada, consultant de l’étude d’impact des outils de sécurisation sur les groupes marginalisés, s’est réjoui de l’ensemble des outils mis en place par Fi-Agri pour améliorer les conditions de vie des groupes marginalisés notamment les femmes, les jeunes, les agriculteurs et les éleveurs dans le domaine du foncier. « Ceci permettra aussi d’améliorer leur accès à la terre et leur conditions de vie dans leur relations avec les présumés propriétaires », a-t-il souligné.

Elias Béhanzin et Abischaï Abraham

Au nom des bénéficiaires, le maire de la commune de Djougou Abischaï Abraham, a félicité cette vision de Fi-Agri et son partenaire financier, la coopération Allemande (KFW) qui, soutient-il, permettra de résoudre efficacement les problèmes du foncier au niveau des collectivités territoriales.

Mathieu Toko

Related posts

Moele-Bénin : le bureau politique se réjouit de l’engagement de la diaspora aux Usa

Venance TONONGBE

Crise à la ‘’Renaissance du Bénin’’ : « Dans deux ans Léhady sera remis à ses parents comme ils le veulent », prédit Marc Okry, expert en Gouvernance

Venance TONONGBE

Pour Wilfried Léandre Houngbédji, la démission du conseiller Dato est “non avenue”

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire