lamétéo.info
Actualités

Les Palmes francophones au Bénin: démocratie et culture primées

Pour leur deuxième édition après celle de Hanoï en 2018, les intellectuels et scientifiques francophones se rendront, le 29 février, dans la ville capitale du Bénin, Porto-Novo pour célébrer les talents et les valeurs des meilleurs de leur espace, dénommée “Les Palmes francophones”. Une décision très forte qui est une prime à la démocratie et la culture au Bénin, a déclaré le délégué général de “les Palmes francophones”, Casimir Cakpossa, lors d’une sortie médiatique ce vendredi à Cotonou.

Casimir Cakpossa

En décidant de poser les pieds sur le sol béninois le 29 février prochain le conseil scientifique de “les Palmes francophones” a fait preuve de pédagogie dans le domaine politique et culturel. En effet, selon le délégué général, le choix du Bénin pour abriter cet événement d’envergure internationale et prestigieux dans l’espace francophone est une prime à la démocratie car les Béninois, attachés à la culture démocratique sont cités comme vigies d’un État de droit et de démocratie dans l’espace francophone du monde. C’est cette exception qui n’est pas légion que veut saluer les Palmes francophones et encourager le Bénin à maintenir le cap. « Le Bénin est connu comme un État de droit et une démocratie confirmée sur l’échiquier politique international. Cette réalité s’est davantage renforcée par l’organisation alternée d’élections libres, pacifiques et transparentes, conférant ainsi au Bénin une place de choix au sein des grandes nations de démocratie où l’alternance au pouvoir est une réalité tangible », a soutenu Casimir Cakpossa.

Le choix du Bénin est une palme à l’engagement du pouvoir en place depuis 2016 pour la promotion de la culture et de l’excellence. L’invité Café Médias Plus du vendredi dernier l’a clairement indiqué : « Depuis 2016, la promotion de la culture et de l’excellence s’est également accentuée au point de valoir au Bénin, le rapatriement des biens culturels jusque-là conservés et préservés dans les institutions muséales en France notamment ».

A souligner qu’au cours de la cérémonie de distinction, une douzaine de nominés issues de tous les secteurs d’activités et du monde francophone seront célébrés pour leurs talents et leurs valeurs sous le regard d’un jury international composé entre autres de Dany Laferrière, numéro 2 de l’Académie française et de Denise Epoté Durand de TV5 Afrique.

Venance TONONGBE

Related posts

Bénin-Programme VIF2019 : campagne d’informations et de conseils avec les anciens VIF en 3 séances

Venance TONONGBE

Bénin – Éducation : salaires non payés, des aspirants en grève à Cotonou

Venance TONONGBE

BAC-Bénin : Primes des correcteurs désormais bancarisées

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire