lamétéo.info
Société

Peut-on incinérer le corps d’un chrétien catholique après sa mort ?

Si l’Église catholique voue un respect profond aux corps de ses fidèles décédés à qui elle célèbre une messe corps présent avant leur inhumation, autorise-t-elle la crémation? La réponse c’est oui !

Quelques jours après la célébration du 2 novembre, jour des morts, La Météo vous propose ce que dit L’Église catholique sur la pratique de la crémation. Interrogé en septembre dernier par La Croix Africa, sur la valeur du corps des défunts dans L’Église catholique, le père Marius Hervé Djadji, prêtre ivoirien, professeur de théologie dogmatique au Grand séminaire Notre-Dame à Namur en Belgique, a déclaré que l’incinération du défunt est autorisée. Le prêtre interroge le canon 1176 stipule que : « L’Église recommande vivement que soit conservée la pieuse coutume d’ensevelir les corps des défunts ; cependant elle n’interdit pas l’incinération, à moins que celle-ci n’ait été choisie pour des raisons contraires à la doctrine chrétienne. »

Père Marius Hervé Djadji

Tout en acceptant la crémation, le Vatican a fixé en 2016, les modalités de conservation des cendres pour mieux encadrer la pratique. Les cendres des morts doivent être conservées dans des cimetières et surtout pas gardées à la maison ou dispersées dans la nature sauf sur autorisation des évêques « en cas de circonstances graves et exceptionnelles liées à des conditions culturelles à caractère local », avait insisté le Vatican dans un document publié à propos. En effet, l’Église considère le cimetière comme un lieu transitoire entre le monde des vivants et l’au-delà. C’est d’ailleurs pourquoi les chrétiens catholiques visitent tous les 2 novembre, les cimetières et prient pour leurs parents décédés.

Mathieu Toko

Related posts

Bénin-Mahi-Houindo 2018: Parades majestueuses des rois (Vidéos)

Venance TONONGBE

Bénin-éducation : vacation, la précarité entretenue !

Venance TONONGBE

Bénin-culture: Mariam Djaouga Porteur de Paix 2017, sacrée de Women of Peace Gold

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire