lamétéo.info
Actualités

Dialogue politique – Révision de la Constitution : En congrès, Moele-Bénin se prononce

Les militants du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) présidé par M. Jacques Ayadji approuvent les décisions issues du récent dialogue politique qui a entraîné la révision de la Constitution béninoise. Mais pour les congressistes, cette approbation n’est pas synonyme de totale satisfaction. C’est l’une des principales résolutions issues du congrès extraordinaire du parti tenus à Abomey, du 02 au 03 novembre 2019.

Congressistes Moele-Bénin

En congrès extraordinaire, Moele-Bénin s’est prononcé samedi, en faveur des conclusions issues du dialogue politique tenu du 10 au 12 octobre dernier dont leur mise oeuvre a entraîné la révision de la Constitution du 11 décembre 1990, intervenue dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2019. « Ce dialogue politique, quoique certains de nos compatriotes puissent en dire, est une avancée, un pas, et notre parti Moele-Bénin y a défendu ses positions contenues dans un mémo remis aux organisateurs », s’est réjoui Jacques Ayadji. Mais attention ! Il y a un bémol. Le parti a fait observé que toutes ses propositions n’ont pas fait l’objet de consensus. Il se contente donc “des avancés pour continuer le combat pour le reste”.

Le combat à venir est celui de la représentation de la diaspora béninoise au sein de l’Assemblée nationale, du scrutin uninominal à deux tours aux élections législatives, communales et locales en lieu et place du scrutin de liste actuellement en vigueur. La transformation des 77 communes du Bénin en circonscription électorale lors des élections législatives, la réduction drastique des cautions aux différents scrutins, sont autant de combats futurs que Moele-Bénin s’engage à mener.

L’espoir !

Procession des responsables du parti

Pour le président Ayadji, la démocratie béninoise est en pleine construction et il faut l’apport de tous pour la rendre plus performante, au service du peuple. C’est pourquoi le président de Moele-Bénin garde l’espoir que « les suites de ce dialogue politique permettront un rassemblement plus large de la classe politique, une consolidation de la société civile et une réelle implication de tous dans l’œuvre de développement de notre pays le Bénin ».

Venance Tonongbé

Related posts

Moele-Bénin : le bureau politique se réjouit de l’engagement de la diaspora aux Usa

Venance TONONGBE

Élection à la tête du Cnpa-Bénin : le fiasco n’aura pas lieu

Venance TONONGBE

Discrimination positive : une décision du Ministre de l’enseignement primaire du Bénin pour les filles

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire