lamétéo.info
Actualités

Discrimination positive : une décision du Ministre de l’enseignement primaire du Bénin pour les filles

À la veille du 11 octobre, date symbolique de la Journée internationale de la fille, le Ministre des enseignements primaire et maternel du Bénin, Karimou Salimane a pris une décision qui est à l’avantage des filles élèves en classe de CM2 : une condition d’âges d’entrée en 6ème différenciée entre filles et garçons.

 

Karimou Salimane, Ministre des enseignements primaire et maternel

L’école primaire béninoise vient d’instaurer dans ses conditions à l’inscription à l’examen du Certificat d’étude primaire (Cep) une discrimination positive à l’avantage des filles, afin d’augmenter leur chance de se retrouver au collège. En effet, sur instruction du Ministre des enseignements primaire et maternel, la Direction départementale des enseignements primaire et maternel du Zou à Abomey, a adressé une note aux Chefs de régions pédagogiques. Cette note relative à l’inscription à l’examen du Certificat d’étude primaire (Cep) session de 2019 fixe les conditions d’âges et scolarité. Selon la note en date du octobre 2019, Nº1398/DDEMP/Z/SEC/S, les candidats à l’entrée en classe de 6ème des établissements de l’enseignement secondaire général doivent être âgés au 31 décembre 2020 : « de 09 an au moins et de 14 ans au plus pour les garçons ; de 09 ans au moins et 15 ans au plus pour les filles ».

Elèves bénéficiaires de la décision

Avec cette décision, les élèves filles âgées d’un an de plus que les garçons pourront se présenter à l’examen du Cep dans l’espoir de réussir et aller au collège. Car généralement, en milieux ruraux, les filles partent à un âge avancé à l’école comparativement aux garçons. Une mesure qui va sûrement contribuer à atteindre la parité sur les bancs dans les collèges au Bénin.

Venance Tonongbé

Related posts

Talon face à l’opposition béninoise : “ Votre présence aux élections dépend de vous”

Venance TONONGBE

Supposé concours frauduleux à la Cnss-Bénin : « Nous n’avons jamais fait une offre de concours », répond le cabinet Agefic

Venance TONONGBE

Bénin: Une recommandation, trois engagements sur les populations pastorales en zones transfrontalières

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire