lamétéo.info
Economie

Agoa 2019 : la visite du Ministre ivoirien du commerce qui a marqué la participation de Lolo Andoche

Alors qu’il est à sa première participation au 18e forum de l’AGOA, l’African Growth and Opportunities Act, qui s’est tenu du 4 au 6 août en Côte d’Ivoire, le styliste et modéliste Béninois Charlemagne Amoussou, le made in Bénin en bandoulière, a reçu la visite du Ministre ivoirien du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, sur son stand.

Le Ministre du commerce ivoirien recevant ici son cadeau, lors de sa visite du stand Lolo Andoche

Lieu incontournable pour les autorités ivoiriennes, le stand du promoteur de la marque de vêtement Lolo Andoche a mis en valeur le made in Bénin en matière de mode. Sur le stand, plusieurs produits de la marque Lolo Andoche sont exposés pour conquérir les visiteurs. Séduit par les différentes créations, le Ministre Souleymane Diarrassouba a félicité M. Amoussou en lui exprimant tous ses encouragements. En retour, en guise de cadeau, le représentant du gouvernement ivoirien a reçu une tenue sortie des terres contonnières du Bénin.

L’ Agoa se présente comme une opportunité pour le styliste Béninois. Plus de 6 300 produits sont autorisés à pénétrer le marché américain. Et le marché américain, c’est 350 millions de consommateurs disponibles pour les pays africains membres de l’Agoa comme le Bénin, sans barrières douanières et tarifaires. C’est ce qui justifie d’ailleurs le thème de cette 18è édition : « l’AGOA et l’avenir : élaborer un nouveau paradigme commercial pour orienter le commerce et les investissements entre les USA et l’Afrique ».

Stand Lolo Andoche, 18e édition Agoa, à Abidjan

Il faut souligner que Charlemagne Amoussou s’est rendu à ce forum avec des membres du Bureau de restructuration et de mis à niveau (Brmn ). Ensemble et en marge de l’exposition, ils ont participé à des panels de discussions et d’échanges autour de l’amélioration de la qualité des produits et autres. Autant donc de rencontres entre politique et le monde des entrepreneurs qui offrent un florilège d’opportunités pour le Bénin.

Venance Tonongbé

Related posts

La cuisine béninoise n’est pas celle qu’on peut servir dans un hôtel selon un chef cuisinier franco-marocain

Venance TONONGBE

Atteinte des objectifs de MCA-Bénin II: le Ministre Bio Tchané inquiet, le Coordonnateur MCA rassure

admin

Mivasocial, un géant des réseaux sociaux made in Afrique

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire