Club Soroptimist Cotonou Améthyste : un an de don de son temps et de ses ressources…

Le Soroptimist international club Cotonou Améthyste a seulement un (01) an d’existence. Oui, et alors ? C’est un club service féminin qui en seulement une année a impacté positivement le quotidien de certaines femmes, filles et démunies. Ce samedi 27 juillet, dans un restaurant à Cotonou, les membres des autres clubs et autres invités étaient animés par une seule et même envie, rendre hommage au travail effectué en un (01) an d’existence par le Soroptimist international club Cotonou améthyste.

Photo de famille

C’était donc une soirée d’anniversaire ponctuée par des témoignages, discours et film qui a retracé le bilan du club. « Nous avons essayé de jouer notre rôle de soroptimist : semer la joie dans le coeur des femmes, filles et démunis pour un monde meilleur », a soutenu modestement madame Sogbohossou Etotépé épouse Gbangboché, présidente du club Cotonou Améthyste.

Sogbohossou Etotépé épouse Gbangboché, présidente du club Cotonou Améthyste

Avant d’énumérer les actions portées par le club en un an de naissance, il faut souligner que les Soroptimist partagent des valeurs d’amitié, de solidarité, leur diversité socioculturelle et professionnelle. Pour Me Akankossi Deguenon Véronique, marraine du club, tout ceci se résume en deux obligations : « Donner de son temps et de ses ressources personnelles… Parce que le Soroptimist ne regroupe pas n’importe qui. Il regroupe des femmes professionnelles qui sont en activité, qui ont résolu les besoins du quotidien et qui sont à mesure de se priver d’une partie de leurs ressources pour servir les plus démunis.»

Allumage des bougies à l’honneur des clubs du Bénin, de Afrique et de l’Europe

Des valeurs que l’on retrouve dans les actions portées et conduites par le club Cotonou Améthyste: soutien aux familles des filles méritantes du Collège d’enseignement général d’Akassato, soutien aux pensionnaires du centre psychiatrique de Jacquot, don à de nombreuses écoles et hôpitaux…

Deux nouvelles ouvrières sur le chantier du service

Cérémonie d’acceuil avec Elodiane Ahouandogbo, nouvelle adhérente
Christelle Dassi, nouvelle adhérente

Dans cet élan de service et de générosité, le club Cotonou Améthyste a accueilli solennellement, Elodiane Ahouandogbo et Christelle Dassi, deux nouvelles adhérentes pour continuer l’oeuvre qui a commencé le 5 mai 2018. « Nous restons engagées et à l’image de l’améthyste, restons un symbole de paix et de service aux autres » a d’ailleurs exhorté la présidente du club à tous les membres.

Venance Tonongbé