lamétéo.info
Economie

Salon du vin à Cotonou : Ce qu’il faut retenir

Adieu vins, fromages, viennoiseries… : le 1er salon de vin s’est achevé dimanche au Bénin avec des rendez-vous qui ont permis de renforcer la culture de vin. Retour sur les échanges qui ont meublé l’événement.

La Présidente du comité d’organisation entourée par les représentants des exposants

Pendant 2 jours, le monde du vin a pris le temps de se révéler. Du 29 au 30 juin 2019, la première édition a accueilli des centaines de visiteurs, amateurs, buveurs, novices et professionnels de l’univers du vin au Bénin. C’était l’occasion pour les uns et les autres de parfaire leurs connaissances sur le vin. Quels sont les types de vin ? Comment les déguster ? Ou encore quel vin offrir ? Voilà autant de questions qui étaient au coeur des échanges.

Les types de vin

Rouge, blanc et rose, ce sont là, les trois types de vins qu’on peut trouver sur le marché béninois à en croire les exposants. Selon la responsable de la cave “Le cellier”, il y a tout un rituel à respecter autour de la dégustation du vin. D’abord tout commence par le regard qui faut poser sur la boisson. « Le vin se boit dans un verre à pied à moitié plein sur un support blanc pour faire sortir sa couleur. Vous devez prendre du temps pour admirer le contenu du verre », explique la professionnelle. Passée l’étape du regard, vient ensuite le temps de la senteur. Sentir l’odeur du vin, est un passage obligé pour les consommateurs avisés. Enfin, goûter ! Ici, il s’agit de laisser le liquide faire le tour de la langue et des gencives pour se laisser apprécier.

Distinction des exposants

Satisfactions…

« Premier coup d’essai, premier coût de maître ». C’est en ces termes que s’est exprimée Dorcas Carmelle Codjia, la présidence du comité d’organisation du salon, traduisant ainsi sa satisfaction pour la réussite de l’événement. Même point de vue partagé par la représentante des exposants. Au nom des différentes structures ayant participé au salon, elle a donné un rendez-vous au public pour la prochaine édition. Ce premier salon a fermé ses portes par la distinction des exposants et partenaires.

Venance Tonongbé

Related posts

La cuisine béninoise n’est pas celle qu’on peut servir dans un hôtel selon un chef cuisinier franco-marocain

Venance TONONGBE

Lancement de la marque Sweet Bénin :le potentiel du jus de pomme cajou enfin révélé et valorisé

Venance TONONGBE

Atteinte des objectifs de MCA-Bénin II: le Ministre Bio Tchané inquiet, le Coordonnateur MCA rassure

admin

Laissez un commentaire