lamétéo.info
Société

Soroptimist International au Bénin : Encore un nouveau-né à Cotonou

Un 7ème club du Soroptimist international (Si) a été porté sur les fonts baptismaux au Bénin. Dénommé Soroptimist international Club (Sic) Cotonou Améthyste, la remise de de charte qui consacre l’entrée de ces femmes dans ce réseau international de femmes professionnelles, s’est déroulée le 5 mai dernier au Benin Marina Hotel. Les femmes de ce nouveau creuset ont confirmé leur engagement par une œuvre caritative le lendemain au profit du Centre national hospitalier universitaire de psychiatrie de Cotonou.

C’est un moment de consécration et de réjouissance pour ces recrues « Soroptimist international », un réseau mondial de femmes professionnelles et engagées pour le social. La remise de charte a été effectuée par la vice-présidente de la Soroptimist international Europe (Sie), Carolien Demey. S’en sont suivis, la remise des insignes et kits et le port dans écharpes dans une ambiance vivace.
Dans son message, la Présidente du club naissant, le Soroptimist international club (Sic) Cotonou Améthyste, a proclamé l’engagement qui anime les membres du club Améthyste. « Notre volonté est immense d’apporter notre pierre à l’édifice ».
Don son discours, Carolien Demey a rappelé les buts et valeurs du réseau. Le Si, précise-t-elle, est une communauté de plus de 75 000 femmes professionnelles de diverses origines et nationalités, travaillant de concert pour un monde meilleur pour les femmes et les filles. Aussi, a-t-elle reconnu la ferme détermination des membres du Bénin. « C’est toujours un plaisir d’apporter une charte à un nouveau club et d’accueillir de ‘’nouvelles’’ membres … mais dans le cas du Bénin c’est en plus un grand honneur car les projets réalisés par les soroptimistes du Bénin sont bien souvent cités comme exemple de projets durables ». Pour elle, « l’enthousiasme et le professionnalisme des nouveaux membres du club Cotonou Améthyste annonce déjà une plus-value pour le Si ».
Véronique Akankossi Deguenon est la marraine Améthyste. Elle a convié les nouveaux membres à être de meilleures sœurs, les unes pour les autres, et à travailler dans la société en maintenant un haut niveau dans les affaires. « Ne vous lassez pas de servir, chères améthystes ; régalez-vous du bonheur qu’on éprouve en aidant les autres ; rassasiez-vous du sourire des enfants, jeunes et adultes qui, grâce à vos actions, trouveront quelques rayons de soleil dans leur vie » a-t-elle déclaré pour exhorter ses filleules.
Par ailleurs le club a été parrainé par le Si club Doyen. La Présidente de ce club, Christine Houssou Eyebiyi, a indiqué que la naissance du Sic Cotonou Améthyste est un « événement tant attendu pour les six clubs existant ». Car, justifie-t-elle, ceci permettra à l’ensemble des clubs du Bénin de se constituer en union conformément aux statuts du Si.

Le Club Cotonou Améthyste
Le Club Cotonou Améthyste

Une œuvre caritive au Centre national de psychiatrie

Pour renouveler leur engagement et pour immortaliser leur entrée dans le cercle prestigieux des femmes soroptimistes, les membres du Sic Cotonou Améthyste ont volé au secours des pensionnaires du Centre national hospitalier universitaire de psychiatrie (Cnhup) de Cotonou. En effet, elles ont fait ériger des banquettes devant les pavillons pour les pensionnaires. Accompagnés de la vice-présidente de la Sie et de membres et responsables des autres clubs, les « améthystes » ont procédé à la remise de ces joyaux à l’administration du Cnhup le dimanche 06 mai dernier dans l’enceinte du centre en présence des pensionnaires. A l’issue de cette cérémonie un banquet a été offert par les « améthystes » aux pensionnaires.
Le Directeur général adjoint du Cnhup, Olivier Kangbeto, a salué l’initiative des « améthystes » et plaidé pour que cette action caritative ne soit pas la dernière à l’endroit des pensionnaires. Car, précise-t-il, ce ne sont pas uniquement les médicaments et les consultations qui guérissent les maladies mais aussi le séjour, un séjour agréable contribue à la guérison des malades.
La Présidente du Sic Cotonou Améthystes a demandé aux récipiendaires de faire bon usage des banquettes et promet que ceci constituera les prémisses de beaucoup d’actions.
Les pensionnaires étaient heureux d’accueillir les « améthystes ». En témoignent le sourire sur leur visage, leurs animations et les mots de remerciements de leur représentant.
Pour rappel, les « améthystes », avant la naissance officielle de leur club, ont effectué un don de fournitures scolaires aux jeunes filles méritantes démunies du Collège d’enseignement général (Ceg) d’Akassato, en semptembre 2017.

Cellule de communication

Related posts

Insalubrité à Cotonou : sur les traces de l’incivisme et des défaillances du système d’assainissement

Venance TONONGBE

Faihmatou Salifou, nouvelle Représentante nationale district 909 de Inner Wheel

Venance TONONGBE

[Allô Psy] : Comment gâte-t-on un enfant ?

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire