lamétéo.info
Actualités

Bénin-RSF 2018: Si c’était “la Haac Talon”

Rapport 2018 de Reporter Sans Frontières ( RSF ), Bénin 84ème sur 180 pays. C’est mauvais certes mais le meilleur est pour bientôt . La presse béninoise se porterait mieux dès lors qu’une nouvelle équipe de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) sera installée sous le pouvoir du Président Talon, pourrait-on dire lorqu’on est partisan du pouvoir en place. Et pour cause, monsieur Gaston Zossou, invité du club press “Café médias Plus” du vendredi 27 avril 2018 semble accuser “la Haac Yayi” d’être responsable du mauvais classement mondial du Bénin en matière de la liberté de la presse. « Il vaut mieux aller vous adresser à la Haac installée par le gouvernement passé. Moi je ne réponds pas de la Haac de monsieur Yayi Boni », voilà la réponse qu’a servi le directeur général de la loterie nationale du Bénin, aux journalistes. Pour lui, si la presse béninoise d’aujourd’hui a le sentiment d’être à l’étroit, cela ne peut qu’être le fait de l’instance de régulation qu’est la Haac. En tant que citoyen, Il ne mâche d’ailleurs pas ses mots pour dénoncer l’instance de régulation : « je ne suis pas content de la Haac de Yayi Boni ».

Il faut souligner que le Bénin a reculé de 06 places par rapport à 2017 où il occupait le 78 ème rang un an après le départ de Boni Yayi du pouvoir.

Venance Tonongbé

Related posts

Mandat unique de six ans au Bénin: «Je ne pense pas que cela soit une expérimentation à écarter d’office», Lionel Zinsou

Venance TONONGBE

Covid-19 : riches, pauvres, athées croyants, unissons-nous!

Venance TONONGBE

Denis Mukwege : le Nobel des paradoxes

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire